Retour en haut de page

Liste des contenus Myhappycredit pour la catégorie : COMMENT BOUCLER LE FINANCEMENT DE VOS TRAVAUX ÉNERGÉTIQUES ?

Avec la hausse des prix de l’énergie, nombreux sont les français à souhaiter améliorer la performance thermique de leur habitation. Depuis plusieurs années, le gouvernement a mis en place plusieurs aides financières pour faciliter le financement de vos rénovations énergétiques. Isolation des murs, des planchers ou des fenêtres, remplacement d’une chaudière par une pompe à chaleur, installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude à énergie renouvelable, … les projets ne manquent pas. Oui, mais comment financer ces travaux au mieux ? Faisons le point sur tous les appuis financiers à votre disposition. Rappelons aussi une démarche qui peut s’avérer très payante : effectuer un regroupement de prêt avec une trésorerie dédiée au règlement des frais restants à votre charge.

Faire appel au dispositif de Ma Prime Rénov’.

En remplacement du CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique), le dispositif de Ma Prime Rénov est en oeuvre depuis 2020. Travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit… grâce à ce soutien, vous pouvez faciliter le financement d’une rénovation énergétique dans votre résidence principale.

Pour que vous puissiez prétendre à cette aide, vos travaux devront avoir été réalisés par des entreprises labellisées RGE (Reconnues Garantes pour l’Environnement).

Attribuée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), Ma Prime Rénov’ permet d’obtenir un montant qui varie selon les travaux effectués et les ressources du foyer. Ainsi, les primes peuvent se cumuler pour un même logement dans la limite d’un plafond de 20 000 €. Pour exemple, il sera possible d’obtenir jusqu’à 10 500 euros pour l’installation d’une Pompe à Chaleur*1.

Quelles démarches vous permettront d’en bénéficier ? Avant le lancement des travaux, vous déposez une demande de prime sur le site www.maprimerenov.gouv.fr. Vous aurez alors à fournir quelques pièces justificatives (devis des professionnels RGE, pièces d’identité, déclarations fiscales…). Si votre dossier est accepté, vous recevez une notification et vous pouvez commencer vos travaux.

Dès que ceux-ci sont terminés, vous envoyez la facture du professionnel RGE puis vous demandez le versement de votre prime en vous connectant à votre compte sur le site www.maprimerenov.gouv.fr.

Utiliser les primes Certificats Économies Énergie (CEE).

Le programme des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) permet d’obtenir des aides financières de la part des fournisseurs d’énergie.

Le principe est simple : l’ANAH valorise vos Certificats d’Économie d’Énergie en fonction des travaux réalisés et de vos revenus. Lorsque vous faites effectuer vos travaux par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement), vous obtenez ces Certificats d’Économie d’Énergie que vous cédez ensuite à votre fournisseur d’énergie. En échange, il vous attribue une somme qui peut prendre la forme d’une prime, d’une remise, d’un bon d’achat, d’une subvention ou d’un prêt à taux bonifié.

Retenez qu’il n’est pas possible de cumuler plusieurs aides CEE, entre elles.

Ces primes sont également accessibles à tous les propriétaires d’un logement principal ou secondaire de plus de 2 ans, mais aussi les bailleurs, les locataires et occupants à titre gratuit. Grâce à ces primes « énergie », vous pouvez faciliter par exemple le financement d’une isolation de toit ou le remplacement d’une chaudière, l’installation d’un programmateur de chauffage, ou encore le remplacement d’anciens convecteurs électriques par des radiateurs plus performants.

Obtenir un éco-prêt à taux-zéro (éco- PTZ).

Lorsque vous rénovez votre logement vous pouvez demander l’attribution d’un éco-prêt à taux zéro.

Ne générant aucun intérêt sur le capital emprunté, cet éco-Ptz vous permet de financer de nombreux travaux d’amélioration énergétique, tels que l’isolation de murs, de plafonds, de fenêtres ou de sols, le changement des systèmes de production d’eau chaude et sanitaire, ou encore l’installation d’un chauffage à énergie renouvelable.

Accolé au dispositif de Ma Prim’Renov et cumulable avec les autres aides, l’éco-Ptz a vu ses conditions d’attribution simplifiées en 2022.

Désormais, certains groupes bancaires étudient votre demande d’éco-PTZ directement sur la base de la notification d’accord de Ma Prime Rénov’ transmise par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). La démarche est facilitée et la banque n’a plus qu’à étudier votre capacité de remboursement pour décider de son accord et du montant qui vous sera prêté.

Selon la nature de vos travaux et votre profil emprunteur, l’éco-prêt à taux zéro peut atteindre jusqu’à 50 000€, avec un remboursement d’une durée maximale de 15 ans. Pour exemple, le maximum de 50 000 euros peut être accordé pour des travaux qui aboutissent à un gain énergétique minimal de 35% et qui font sortir l’habitation de la classification « Passoire thermique » (noté E, F, ou G sur le Diagnostic de Performance Thermique). Le seul remplacement des fenêtres peut déclencher un Eco-Ptz de 7 000 euros et la réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif peut se voir financer en partie avec un Eco-PTZ de 10 000 euros*2.

Profiter de la TVA réduite et du chèque énergie.

Chaque année, l’état fait distribuer aux ménages les plus modestes un chèque énergie dont le montant peut varier de 48 à 277 euros. Vous pouvez l’utiliser pour régler vos factures d’énergie. Il est également possible de s’en servir pour financer une partie des travaux d’amélioration énergétique. Cela peut être utile pour réduire la note lorsque vous faites par exemple isoler vos fenêtres ou vos combles, ou encore lorsque vous décidez de faire installer une pompe à chaleur ou un système de chauffage éolien ou photovoltaïque.

Sachez également que pour accélérer la transition énergétique de l’habitat, l’état français abaisse la tva sur les travaux et le matériel utilisé lors de ces aménagements.

Ainsi, au lieu d’être fixée au taux habituel de 20%, la TVA est réduite à 5,5% ou 10%. Cette diminution de TVA est accessible sans conditions de ressources pour tout logement principal ou secondaire datant de plus de 2 ans.

Ces aides sont également cumulables avec Ma Prime Rénov et le soutien des Certificats d’Économie d’Énergie.

Réaliser un regroupement de crédits vert

Financez des installations qui produiront de l’énergie verte ou améliorer l’isolation de votre habitation représente souvent un investissement important. Le gain est considérable sur votre consommation, l’amélioration de votre confort et l’augmentation de la valeur de votre patrimoine, mais il vous faudra prévoir un budget pour faire face à ces dépenses.

Dès lors que vous aurez cumulé tous les soutiens auxquels vous avez droit, vous devrez bien souvent prendre sur votre épargne ou réaliser un emprunt pour financer les frais restants à votre charge.

Dans ces cas-là, l’option du rachat de crédits peut être tout à fait indiquée. Le principe du regroupement de prêts est simple : vous remplacez tout ou une partie de vos crédits en cours (immobilier, crédits conso, crédits personnels), par un seul prêt unique aux conditions plus avantageuses. L’astuce consiste à intégrer dans ce prêt de consolidation une trésorerie supplémentaire qui vous servira à financer vos travaux.

Ce faisant, vous gagnez sur plusieurs tableaux. D’une part votre taux d’endettement est abaissé, car vous bénéficiez de mensualités réduites par rapport à vos anciennes charges. Moyennant un lissage des durées et des conditions de taux plus attractives, vous pouvez diminuer jusqu’à -60% vos mensualités actuelles. D’autre part, vous disposez du montant nécessaire à vos travaux sans déséquilibrer vos finances. 

Autre avantage : parce qu’il réduit votre endettement et assainit votre budget, le rachat de crédits vous permet de présenter un meilleur profil aux différents organismes d’aides. Vous pouvez ainsi faciliter l’obtention de soutiens tels que l’éco-PTZ qui peut vous être attribué en association avec l’octroi de Ma Prime Rénov’ par exemple.

Pour tout renseignement sur le rachat de crédits vert, les conseillers My Happy Crédit sauront vous apporter une réponse rapide. (Connectez-vous sur : www.myhappycredit.com/rachat-de-credits/rachat-de-credit-energetique/)

A noter : pensez également à solliciter les aides des collectivités territoriales de votre zone de résidence. Les régions, les départements et les communes allouent des subventions et des éco-prêts pour la rénovation énergétique. Ces soutiens peuvent également être cumulés avec les montants alloués par Ma Prime Rénov ou les certificats d’économie d’énergie, la tva réduite à 5,5% et l’éco-PTZ.

Sources.

*1 Ecologie.gouv.fr

*2 Effy.fr

Author avatar
My Happy Crédit
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.