Retour en haut de page

Liste des contenus Myhappycredit pour la catégorie : Comment fonctionne le rachat de crédit hypothécaire?

Solution de regroupement de prêts, garanti par l’hypothèque d’un bien immobilier, le rachat de crédits hypothécaire s’avère souvent très utile aux propriétaires qui ont besoin de trésorerie pour financer un nouveau projet. Fonctionnant sur le même principe que le rachat de crédit classique, il présente cependant des différences qu’il importe de bien comprendre. Quelles sont ses caractéristiques ? Comment fonctionne un rachat de crédit hypothécaire ? Comment mener ce type d’opérations dans les meilleures conditions ? My Happy Crédit vous dit tout…


Le principe du rachat de crédit hypothécaire ?

Comme tout rachat de crédit, le regroupement de prêts hypothécaire, consiste à regrouper tout ou une partie de vos prêts en cours pour les remplacer par un crédit unique.

Les prêts regroupés peuvent être un ou plusieurs crédits immobiliers, avec des crédits consommation, des crédits revolving, des prêts personnels ou encore d’autres dettes, telles que des retards de loyers ou d’impôts, ou bien encore des découverts bancaires.

Quelle différence avec un rachat de crédit classique ? La principale étant que dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire, un établissement financier va réunir tout ou une partie de vos anciens prêts, en un seul prêt unique de consolidation qui sera garanti par une hypothèque.

Quels sont les avantages du rachat de crédits hypothécaires ?

Une seule mensualité, un seul taux, un seul interlocuteur… comme tout rachat de crédit classique, le regroupement de prêts hypothécaires présente de multiples atouts.

En plus de simplifier grandement votre gestion, il vous permet par exemple de faire baisser vos mensualités, en profitant des taux du crédit actuels, proches de leurs planchers historiques. En allongeant également la durée de remboursement, vous pouvez obtenir un gain de pouvoir d’achat très conséquent (jusqu’à -60% de vos précédentes mensualités).

Selon vos besoins, vous pouvez également financer de nouveaux projets. Par exemple, acheter un bien immobilier, une voiture, réaliser des travaux. Pour cela, vous pourrez intégrer une somme supplémentaire dans le prêt unique qui vient remplacer vos anciens prêts regroupés.

De plus, parce qu’il n’implique pas de transfert de dossier obligatoire, le rachat de crédits peut se réaliser sans changer de banque. Vous pouvez donc procéder à votre rachat de crédit hypothécaire dans une autre banque et conserver votre établissement bancaire habituel pour vos comptes et vos livrets.

Par ailleurs, il offre des avantages qui lui sont propres, telle que la possibilité d’obtenir une longue durée de remboursement. En effet, un rachat de crédit avec hypothèque peut s’amortir sur de grandes périodes, avec un maximum de 30 ans. La fin du crédit unique de substitution devra cependant s’établir avant les 75 ans du souscripteur

Enfin, il sera également possible de ne pas avoir à souscrire obligatoirement une assurance emprunteur, puisque l’opération est déjà garantie par le bien immobilier mis en hypothèque.

A noter : Le rachat de crédits hypothécaire présente des taux légèrement supérieurs à ceux d’un crédit immobilier classique. Généralement, ils sont de 1 à 3 points supérieurs aux taux révisables et aux taux fixes du crédit immobilier.

Peut-on regrouper un crédit immobilier déjà garanti par une hypothèque ?

Si vous faites un rachat de crédits comprenant un crédit immobilier déjà mis en hypothèque vous devrez réaliser un nouvel acte notarié pour votre rachat de crédit hypothécaire.

Dans le cadre d’un rachat de crédits, la banque remboursera votre premier crédit immobilier. Votre hypothèque ou votre privilège de prêteur initial deviendront alors obsolètes et vous devrez prendre une nouvelle hypothèque.

La précédente hypothèque fera alors l’objet d’une main levée au profit du premier préteur. Des frais de notaire seront également à prévoir pour cette opération.

Comment se calculent les frais de notaire lors d’un regroupement de prêts hypothécaire ?

Une mise en hypothèque réclame de faire appel à un notaire. C’est pourquoi, contrairement au rachat de crédits à la consommation, une opération hypothécaire implique des frais de notaire.

En règle générale, les frais de notaire s’élèveront aux environs de 2%. Ce montant sera inclus dans votre rachat de prêt.

Ces frais comprennent des émoluments, dont le montant est réglementé, auxquels s’additionnent les honoraires, dont le montant est fixé librement par le notaire. S’y ajoutent également des débours, qui correspondent aux sommes avancées par le notaire (rémunération d’intervenants éventuels, etc…), ainsi que des droits et des taxes, tels que les droits d’enregistrement, destinés aux collectivités et territoriales et à l’État.

Les frais de notaire pourront varier selon la valeur estimée du bien mis en hypothèque. Ils sont également variables selon le type du bien immobilier (neuf, ancien, ou terrain constructible) et la localisation du bien immobilier (département).

Bon à savoir : pour simplifier votre demande de crédit hypothécaire, My Happy Crédit vous propose sur votre espace personnel une solution 100% rapide, 100% dématérialisée, 100% sécurisée, avec un agrégateur de comptes bancaires (Business Insight), en relation directe avec votre banque. Résultat : plus besoin d’imprimer des documents, ou de perdre du temps à récolter les pièces bancaires, elles sont directement collectées auprès de votre banque. Objectif, zéro papier !

Author avatar
My Happy Crédit
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.