Retour en haut de page

Liste des contenus Myhappycredit pour la catégorie : Crédit immobilier : un taux d’endettement autorise de 35% !

Bonne nouvelle pour les acquéreurs : le jeudi 17 décembre 2020, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) décidait d’assouplir les conditions d’octroi des crédits immobiliers. Le taux d’endettement maximum était ainsi porté à 35% au lieu de 33%. Par ailleurs, pour l’achat d’un bien neuf, la durée maximale d’un prêt immobilier pourra désormais être allongée jusqu’à 27 ans, au lieu de 25 auparavant.

Une décision pour soutenir le marché et aider les primo accédants

credit-immobilierAprès avoir été resserré en début d’année 2020, les conditions d’octroi du crédit immobilier s’assouplissent. Le HCSF, l’autorité chargée de contrôler la stabilité du système financier français, souhaite ainsi favoriser l’acquisition d’un bien par les primo-accédants (ceux qui achètent pour la première fois), et soutenir le marché immobilier.

Suite à la crise sanitaire liée à la pandémie de Corona Virus, la production de crédits s’est également envolée et atteignait près de 23,4 milliards d’euros à l’automne 2020. La hausse du prix des maisons et des appartements n’a pas endigué cette demande de prêt, bien au contraire.

L’augmentation du taux d’effort, était demandé depuis plusieurs mois par les professionnels. De nombreux dossiers se voyait refuser l’accès aux prêts pour des endettements de 33,1%, en raison des conditions drastiques décidées précédemment.

Plus de liberté pour les banques.

taux-dendettement

Avec cette décision, le HCSF annonçait également une plus grande liberté pour les banques d’accepter les dossiers proches du taux d’endettement maximum.

Habituellement, elles avaient la possibilité d’accepter jusqu’à 15% de dossiers légèrement au-dessus du taux maximum. Désormais, elles pourront donner leur accord à près de 20% de dossiers hors limite. Une décision qui là-encore devrait favoriser les primo-accédants.

La Fédération Bancaire Française a salué ces nouveaux aménagements. Selon son président, Jean-Marc Torrolion, « c’est un très bon signal qui prend en compte la réalité du terrain ». Plusieurs banques avaient déploré la hausse des taux de refus, pour lesquelles ils condamnaient les recommandations drastiques du HCSF.

Cependant le HCSF a rappelé que les règles devaient être suivies le plus strictement possible afin d’éviter une dérive des conditions d’accès aux crédits qui pourraient entrainer des situations de surendettement.

Ce danger est rappelé également par les associations de consommateurs qui craignent que cet assouplissement profite plus aux constructeurs et aux promoteurs qu’aux ménages.

BON A SAVOIR : la durée d’endettement maximale est augmentée à 27 ans mais uniquement pour l’achat d’un bien neuf ou d’un bien ancien nécessitant la menée de gros travaux.

Author avatar
My Happy Crédit
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.