Retour en haut de page

Liste des contenus Myhappycredit pour la catégorie : Quel impact de la crise sanitaire sur le rachat de crédits ?

L’année 2020 aura été marquée par la crise sanitaire liée au Corona virus. Très éprouvante pour nombre d’entre nous, cette année hors norme a impacté de nombreux secteurs de l’économie. Chômage partiel ou total, baisse d’activité, fermeture des lieux de cultures et de certains commerces… beaucoup de ménages ont été fragilisés. Dans ce contexte, quelles ont été les conséquences sur le budget des français ? Quel effet a produit l’épidémie dans les domaines de l’emprunt et du rachat de crédits ? Pour vous, My Happy Crédit fait le point.

Quel impact sur le budget des ménages ?

Malgré les difficultés, la situation du surendettement en France ne s’est pas dégradée, et l’on relevait moins de 100 000 dépôts de dossiers de surendettement à fin novembre, soit 35 000 de moins qu’à la même époque en 2019.

Pour autant, les conséquences de la crise sanitaire ont affaibli de nombreux secteurs économiques. Particulièrement, dans l’hôtellerie-restauration, dans le commerce et le tourisme, ou encore pour les intérimaires et les professionnels du spectacle ou de l’évènementiel.

Un tiers des propriétaires annonçaient ainsi à la fin de l’année avoir du mal à rembourser leur crédit immobilier quand un locataire sur six présentait des difficultés à régler leurs loyers*1. Précisons également que près d’un quart de ces personnes déclarait avoir recours à un crédit à la consommation pour faire face à leurs dépenses actuelles.

Quelle évolution pour l’emprunt et le rachat de credits ?

Avant la crise sanitaire, l’Observatoire des crédits aux ménages notait que la moitié des foyers français remboursait au moins un emprunt. Cet endettement se répartissant pour 31,1% sur un crédit immobilier, et 26,5% sur un prêt à la consommation ou un prêt personnel.

A la fin octobre 2020, la Banque de France comptait 1 125 milliards d’euros de crédits immobiliers et 190 milliards d’euros de prêts consommation avec également près de 32 milliards de crédits aux particuliers (découverts et autres dettes).

Ces chiffres correspondent à une hausse de la souscription d’emprunts immobiliers. Malgré deux confinements et la crise sanitaire liée à l’épidémie de Corona virus, la production de prêts immobiliers s’est élevée à 252 milliards d’euros délivrés aux emprunteurs en 2020, soit +2,3% par rapport à 2019. Ces résultats font écho au dynamisme du marché immobilier, qui termine l’année avec près de 980 000 transactions enregistrées dans l’ancien (-8% par rapport à 2019*2),

Parallèlement, de nombreux français ont souhaité profiter de la période pour renégocier leurs crédits. Ainsi la part des renégociations de prêts a connu une hausse de 12% par rapport à 2019. D’après la Banque de France, elles représentaient 47% du volume de nouveaux emprunts immobiliers délivrés au mois d’avril 2020. Sur l’ensemble de l’année, les renégociations de prêts ont constitué près de 23,7% des crédits immobiliers émis en 2020.

D’autre part, il est à noter que selon les chiffres de l’Association française des sociétés financières (ASF), la production de crédits à la consommation a chuté de 12% sur l’année 2020. En fin d’année, le taux de détention de crédit à la consommation est tombé à 25%, soit son plus bas plancher depuis 1989.

Pour ce qui est du rachat de crédits seul, il représentait entre 10 et 20% de l’ensemble de la production de prêts avant la crise sanitaire. En 2020, le recours au rachat de crédits a baissé de 20% d’après la Banque de France.

Face à l’incertitude économique, de nombreux français ont privilégié l’épargne. Selon la Caisse des dépôts et consignation (CDC), plus de 100 milliards d’euros ont ainsi été mis de côté lors des douze derniers mois. Un niveau record !

Sources

*1. Etude Diffusis/Meelo oct 2020.

*2. Notaires de France.

Author avatar
My Happy Crédit
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.