Retour en haut de page

Liste des contenus Myhappycredit pour la catégorie : Taux du crédit : quelle évolution pour la fin d’année 2022 ?

En cette rentrée 2020, la majorité des banques continuent de proposer des taux d’emprunt à l’habitat en recul depuis le mois de juin. Après six mois de tendance haussière en début d’année, les taux sont aujourd’hui stabilisés à des niveaux toujours très attractifs (1,15% en moyenne sur 15 ans, fin Sept 2020). Des conditions qui favorisent le marché immobilier et la consommation. Ainsi, d’après les chiffres de la Banque de France, l’encours des crédits à l’habitat a augmenté de +5,4 % en juillet 2020, s’établissant à 1106 milliards d’euros. Celui des crédits à la consommation a gagné +0,7 % avec 185 milliards d’euros dus par les ménages français. Faisons le point sur les taux du crédit actuels, sur leur évolution et les tendances prévues d’ici la fin d’année.

 

Quelle évolution des taux d’emprunt depuis le début de l’année ?

 

Après avoir atteint un taux-plancher record en août 2019 (1,17% en moyenne), les taux du crédit immobilier se stabilisaient aux alentours de 1,13% à la fin février 2020*.

Au printemps 2020, avec la crise sanitaire liée au covid 19, les taux ont subi une légère hausse et s’établissaient en moyenne à 1,25%, sur 15 ans, à la fin du mois de mai. Dès la sortie de confinement, la plupart des banques ont eu tendance à baisser les taux proposés, après six mois de hausse consécutive.

A la rentrée, un emprunteur qui présente un bon profil pouvait obtenir des taux de 0,93% sur 15 ans, et le taux moyen s’affichait aux alentours de 1,15% sur la même durée.

Les taux immobiliers sont donc toujours stabilisés à des niveaux historiquement bas. Pour mémoire, rappelons qu’ils s’affichaient à une moyenne de 3,21% en décembre 2012 !

A noter cependant : même si elles continuent de proposer des taux très avantageux, Depuis la fin 2019, les banques ont été incitées à resserrer leurs conditions d’octroi de nouveaux emprunts. Suivant les recommandations du ministère des finances et des régulateurs, il leur a notamment été recommandé de réduire la part de crédits sur des durées longues et de respecter strictement la règle d’endettement de 33% des revenus.

 

Comment vont évoluer les taux dans les mois à venir ?

 

Depuis le début de l’année, les faibles taux d’emprunt immobilier ont contribué à soutenir le marché immobilier.

Si le confinement avait stoppé l’activité, les transactions immobilières ont repris dès le retour à la normale. Si bien que l’INSEE a enregistré, au 2ème trimestre 2020, une hausse de +7 % sur les prix des appartements anciens et de +4,8 % sur les maisons anciennes.

 

Dans le contexte d’incertitude actuelle, il est essentiel de ne pas gripper le marché en continuant à offrir des conditions de crédit avantageuses aux futurs acquéreurs. Les banques ont cependant une marge de manoeuvre limitée et il est probable que les taux évoluent dans de très faibles ampleurs ces prochains mois.

Un indice cependant laisse envisager une évolution positive. La BCE (Banque Centrale Européenne) a annoncé qu’elle injecterait 1350 milliards d’euros pour relancer l’économie en Europe.

Parallèlement, elle reconduit son taux de refinancement à 0% et conserve son taux de dépôt négatif. Malgré l’impact de la pandémie sur la dette des états, toutes ces mesures combinées aux efforts des banques devraient maintenir les taux immobiliers à de faibles niveaux.

Sources chiffres :
*Observatoire du Crédit Logement/CSA.

Author avatar
My Happy Crédit
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ce site utilise des cookies pour la mesure d'audience, les services et offres adaptés. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.